Derniere mise à jour 19 Avr 2022

Temps de lecture : 6 minutes

Le CPAS

Quand faut-il demander de l’aide au CPAS ?

On va commencer par le commencement, c’est quoi le CPAS ?
Les lettres « CPAS » correspondent aux initiales des mots « Centre Public d’Action Sociale ».
Le CPAS doit assurer aux personnes et aux familles, dans les conditions déterminées par la
loi, l’aide sociale due par la collectivité.
Ce qui veut dire qu’il s’agit d’un système de protection pour les personnes et les familles
qui n’ont plus les moyens suffisants pour mener une vie digne. Par “digne”, on entend une vie convenable, au sens commun. Dans les situations qui conduisent à faire une demande, on peut citer par exemple : une faillite, une maladie, une perte d’emploi, des problèmes familiaux, etc.

Et donc, que peut te proposer le CPAS ?

Il peut :

  • t’octroyer une aide financière (le revenu d’intégration sociale (RIS) et l’aide sociale sont les aides financières les plus courantes) ;
  • t’inscrire auprès d’une mutuelle ;
  • t’octroyer des avances financières (sur les allocations de chômage par exemple);
  • t’octroyer une aide en nature (repas, vêtements, etc.) ;
  • t’aider à chercher une formation, un emploi ;
  • Intervenir dans des frais médicaux et pharmaceutiques ;
  • t’octroyer une prime d’installation ou une aide en matière de garantie locative ;
  • te fournir une aide à domicile par des aides familiales et des aides ménagères ;
  • Intervenir dans le paiement de factures de gaz, d’électricité ou de mazout ;
  • Intervenir dans les frais de participation à des manifestations sportives ou culturelles ;

Tous les CPAS ne disposent pas toujours des mêmes services. N’hésite pas à te renseigner
auprès de celui de ta commune pour en savoir plus.

À quel CPAS puis-je m’adresser ?

En règle générale, c’est le CPAS de la commune dans laquelle tu es domicilié, c’est-à-dire, celle où tu es inscrit au service de la population qui pourra t’aider. mais, il se peut que tu sois domicilié dans une commune mais que tu résides dans une autre. C’est par exemple le cas si tu vis chez ton compagnon/ta compagne, mais que tu restes domicilié chez tes parents. Dans ce cas, c’est le CPAS de la commune dans laquelle tu résides qui pourra prendre en charge ta demande. Si tu n’es domicilié nulle part (si tu es sans-abris par exemple), c’est le CPAS de la commune où tu « résides » effectivement (là où tu dors, fais tes courses, manges, etc.) qui sera compétent.
Si tu es étudiant, c’est le CPAS de la commune de ton domicile (et pas de ton kot), et ce pour toute la durée de tes études, qui sera compétent.
Si tu te trompes de CPAS lors de ta demande, celui-ci a l’obligation de te le dire et de transférer ton dossier au CPAS adéquat dans les 5 jours qui suivent ta demande.

Le site de l’Union des Villes et Communes de Wallonie, tu pourras facilement trouver les coordonnées du CPAS de ta commune. https://www.uvcw.be/fiches-locales/

CPAS d’Arlon – Rue Godefroid Kurth , 2i – 6700 Arlon
063/23.03.60 – cpas@arlon.be

Accueil, écoute et information

Les centres de planning familial t’accueillent, t’écoutent et t’informent sur tous les sujets en relation avec ta vie affective et familiale : contraception, SIDA et autres IST (Infections sexuellement transmissibles), IVG (Interruption volontaire de grossesse), pilule du lendemain, grossesse… Tu y trouveras une documentation diversifiée ainsi que d’autres services complémentaires : des consultations juridiques, un service de médiation familiale, une aide en cas d’assuétude, une aide médicale et psychologique, des séances d’information…

Pour la province de Luxembourg :
www.planning-familial.bewww.loveattitude.be

Aide préventive

Les AMO (Actions en Milieu Ouvert) interviennent à ta demande jusqu’à tes 22 ans. Elles proposent une aide préventive dans le milieu de vie (famille…) et dans les rapports avec ton environnement social (milieu scolaire…). Des professionnels te soutiendront dans ta démarche, ton projet ou ta demande.

  • Ado-Micile – Arlon 063/57.21.60 – amo.adomicile@province.luxembourg.be
  • Chlorophylle – Saint-Hubert 061/46.84.00 ou 0479/49.63.13 – contact@amochlorophylle.be http://amochlorophylle.be/ ;
  • Inter-Actions – Libramont 061/22.50.87 – amo@interactions.be – www.interactions.be  ;
  • L’Étincelle – Vielsalm 080/21.59.12 – amoetincelle@skynet.be – www.amoetincelle.be ;
  • Média Jeunes – Bastogne 061/28.99.80 – media.jeunes@province.luxembourg.be  – www.amo-mediajeunes.be ;
  • Mic-Ados – Marche 084/31.19.31- info@micados.be – www.micados.be  ;
  • Point Jeunes Luxembourg – Virton 063/40.25.50 – amopjl@hotmail.com – www.amopointjeunelux.be ;
  • Service Droit des Jeunes – Arlon 063/23.40.56 – luxembourg@sdj.be – www.sdj.be

Difficultés relationnelles, psychologiques ou psychiatriques

Les Centres de guidance, appelés aussi service de santé mentale, sont destinés aux personnes qui ont des difficultés relationnelles, psychologiques ou psychiatriques. Moyennant une participation financière, ces centres proposent des consultations, des examens psychologiques ainsi que des psychothérapies individuelles, familiales ou de couples. Ils sont composés de médecins généralistes, de psychiatres, de psychologues, de psychomotriciens, d’assistants sociaux et de logopèdes.

Les centres de guidance en province de Luxembourg:

  • Arlon 063/22.15.34 – ssm.arlon@province.luxembourg.be ;
  • Bastogne 061/21.28.08 – ssm.bastogne@province.luxembourg.be ;
  • Bouillon 061/46.76.67 – ssmbouillon@smlbs.be ;
  • Libramont 061/22.38.72 – ssmlibramont@smlbs.be ;
  • Marche 084/31.20.32 – ssm.marche@province.luxembourg.be ;
  • Virton 063/21.79.20 – ssm.virton@province.luxembourg.be ;

Mineur et en danger

Jusqu’à tes 18 ans, si tu te trouves en difficulté ou si tu es en réel danger, tu peux t’adresser au Service d’Aide à la Jeunesse (S.A.J.) de ton arrondissement judiciaire :
Arlon – 063/60.83.60 – saj.arlon@cfwb.be ;
Marche – 084/37.44.00 – saj.marche@cfwb.be ;
Neufchâteau — 061/41.03.80 – saj.neufchateau@cfwb.be.
www.aidealajeunesse.cfwb.be

Pour y voir plus clair, tu trouveras également plein d’informations dans la brochure « Séparations conjugales, violences, tribunal de la famille et de la jeunesse » disponible en téléchargement :
www.bougerjeunes.be/telechargements

Violences

Que tu en sois témoin, que tu la subisses ou que tu la fasses subir, il y a toujours une solution pour briser le cycle de la violence. La campagne « No violence » propose une plateforme en ligne, une ligne d’écoute gratuite et anonyme, des tests, des témoignages… Tu y trouveras de nombreux outils qui t’aideront face à ce problème.

www.aimesansviolence.be
www.ecouteviolencesconjugales.be
0800/30.030

HarcÈlement

Le harcèlement peut prendre la forme d’insultes, de moquerie, de racket, de vol, de publication de photos ou de textes humiliants sans autorisation par SMS ou sur les réseaux sociaux…
Ne pas garder cela pour toi est la toute première chose à faire.
N’hésite pas à en parler :

  • à tes ami-e-s ;
  • à tes parents ou à un membre de ta famille ;
  • au (à la) délégué(e) de ta classe ;
  • à un adulte de l’école avec qui tu as de bons contacts :
    • un éducateur ;
    • un professeur ;
    • le responsable de la discipline (proviseur) ;
    • le directeur (préfet des études) ;
    • les personnes référentes pour le harcèlement, si ton école a mis un dispositif en place.
  • au centre PMS de ton école
  • au médiateur scolaire
  • à l’Aide en milieu ouvert (AMO) proche de chez toi. Pour trouver les coordonnées :
    https://link.infini.fr/repamo
  • Écoute enfants :
    Une ligne d’écoute est disponible gratuitement et en total anonymat : 103 – www.103ecoute.be
  • Ecole et Parents : la Direction générale de l’Enseignement obligatoire a mis en place un numéro vert (0800/95.580) visant à informer les parents d’élèves qui sont témoins ou victimes de violence scolaire :
    Violence dans la cours de récréation ?
    Enfant victime de harcèlement ?
    Conflit avec un enseignant ?
    Vols à l’école ?
    Insultes ou moqueries sur Internet ?
    Victime de discrimination à l’école ?

    0800/95.580
    Du lundi au vendredi de 9h à 13h

Et bien plus encore

Lureso est l’inventaire du réseau psycho-médico-social actif en province de Luxembourg. Grâce à son moteur de recherche, tu trouveras facilement et rapidement le service qui pourra t’aider face à un problème. www.lureso.be

Numéros à retenir !

Voici un listing de numéros de téléphone que tu dois avoir à portée de main et à enregistrer dans ton téléphone :

  • 103 Ecoute enfants
  • 0800/95.580 Victime de harcèlement
  • 112 Numéro d’urgence européen
  • 101 Police fédérale
  • 105 Croix-Rouge
  • 1733 Médecins de garde
  • 070/245.245 Centre Anti-poisons
  • 071/448.000 Centre des grands brûlés
  • 116000 Childfocus
  • 107
 Télé-accueil
  • 0800/30.030 Écoute violences conjugales

  • 0800/32.123 Centre de prévention du suicide
  • 0800/15.801
 Cancerphone
  • 070/344.344 Card Stop
Catégories : social

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.