Temps de lecture : 2 minutes

Si ton projet est un peu plus complexe, le parcours sera un peu plus complexe aussi, logique !
Du coup, si tu veux lui donner toutes les chances de réussir, il y aura forcément plus d’étapes et il sera nécessaire d’aller parfois plus en profondeur.
Avant ça, l’échauffement :

Travailler ta souplesse

Ton intention de départ sert à donner la direction à suivre du projet mais elle ne permet pas de définir d’avance le parcours. Il faudra avoir la souplesse pour s’adapter parce qu’il y aura toujours des événements imprévus.

POURQUOI ?
Au départ, le projet est censé se réaliser « comme prévu ». Pourtant le cimetière des projets abandonnés est bien rempli. Parce que s’il est trop « rigide » le projet ne résistera pas aux tempêtes de la réalité. Les projets qui ont su évoluer face à la réalité sont plus nombreux que ceux qui se sont réalisés comme prévu à la base.

COMMENT ?
Tout en gardant en tête ton intention de départ, que tu as bien définie grâce aux 5W, il faudra sans doute t’adapter aux réalités qui vont se présenter. Tout n’ira pas forcément comme imaginé à la base.

Il te faudra peut-être te remettre en question, revoir les prétentions de départ, accepter les remarques (bienveillantes évidemment). Assouplir son esprit, ses certitudes, ses vérités, ça peut aussi faire du bien même si ça égratigne un peu l’ego. Au final ça fait voir les choses d’un autre point de vue et parfois c’est plus joli vu de là.

Si un imprévu arrive, pas de panique. Le monde ne s’écroule pas, il faut juste prendre un peu de temps.

Et si on SE POSAIT…

POURQUOI ?
Avancer c’est bien, on voit que ça bouge et pour ne pas dépenser son énergie pour rien, ça fait du bien de se poser un peu … pour réfléchir (ça évite parfois de faire des erreurs facilement évitables). C’est la même chose quand tout ne se passe pas comme prévu.

COMMENT ?
Un petit regard dans le rétro, un moment de réflexion, une rencontre avec les partenaires…

Et si on PROFITAIT…

POURQUOI ?
Parce qu’on a déjà bien avancé et que ça ne fait pas de mal de s’attarder un peu, de prendre du temps pour apprécier le chemin parcouru.

COMMENT ?
Une fois que le projet se met en place, que des réalisations concrètes sont visibles, que des résultats arrivent, c’est le moment de prendre du temps pour apprécier, vivre des moments forts avec les participants, se rappeler par où on est passé ensemble, voir ce qui a fonctionné ou pas et voir qu’on a su trouver des solutions, saisir des opportunités.

C’est aussi le moment de faire connaître la richesse de ce merveilleux projet. Donc d’en parler, de le montrer à travers des stories, des petites vidéos, des photos … ou tout ce que tu veux.

Catégories : Projets

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.