Derniere mise à jour 31 Mar 2022

Temps de lecture : 15 minutes

POURQUOI ?
Parce que tu te dis peut-être que, tout compte fait, puisque des projets existent, tu pourrais simplement apporter ta petite pierre à l’édifice. Ou alors un projet existant correspond vraiment à ce que tu as envie de faire et tu ne vois pas pourquoi réinventer la roue. Du coup tu pourrais tout simplement en faire partie, ou au moins participer.
Ou au final, tu veux juste réaliser ton propre projet.

COMMENT ?
Un tas de projets existe dans tous les domaines. Si un domaine t’interpelle, cherche un peu et surtout n’hésite pas à prendre contact. Et si tu y crois, lance ton propre projet évidemment !
Sur faubouger.be, tu peux trouver des projets près de chez toi alors sois curieux 🙂

Il existe de nombreuses formes d’engagement (bénévolat, chantiers bénévoles, service civique, engagement citoyen, volontariat à l’étranger, aide humanitaire ou défense d’une cause, de valeurs, d’idées…).

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-volontariat

Tu veux agir sur le terrain ?

  • T’engager à l’étranger ? La thématique « envies d’ailleurs » est là pour toi ;
  • Les ONG agréées en Belgique et les organisations humanitaires : https://colibris.link/faubouger-ong
  • En Belgique, celui qui souhaite faire entendre sa voix en politique doit dans la pratique rejoindre un parti politique existant ou fonder lui-même un parti : https://colibris.link/belgium-partis ;

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-partis

  • Projets “citoyens” :
    • Service civique : www.servicevolontaire.org ;
    • Corps européen de solidarité : europa.eu/youth/solidarity_fr
    • Service citoyen : www.service-citoyen.be ;
    • Projets citoyens autour de chez toi :
      • Arlon identity par ex.: https://www.facebook.com/ArlonIdentity/
      • L’ObsE : https://obse.be/

Démarrer ton activité d’indépendant

POURQUOI ?
Tu as une âme d’entrepreneur, tu veux travailler en toute autonomie sans être soumis à l’autorité d’une autre personne. Tu veux décider, gérer toi-même ton activité et la développer, tu peux créer ton propre emploi.

COMMENT ?
Pour démarrer une activité en tant qu’indépendant (en Belgique) tu dois avoir au moins 18 ans et ne pas être déclaré incapable juridiquement. Tu dois être Belge ou ressortissant d’un Etat membre de l’Espace Economique Européen ou être en possession d’une carte professionnelle.
Avant d’exercer une activité commerciale ou artisanale, tu dois prouver tes capacités entrepreneuriales. C’est-à-dire que tu possèdes les connaissances de base en matière de gestion d’entreprise (soit par la possession d’un diplôme, soit par la pratique professionnelle). Pour certaines professions, principalement dans le secteur de la mécanique, de la construction, des soins corporels et de l’horeca, tu dois aussi prouver que tu as les compétences professionnelles requises.
Source : https://colibris.link/fj3bl

Plus d’infos dans la thématique « Travail ».


Créer une société

POURQUOI ?
Tu veux pouvoir gérer, tu as des idées à partager, tu vois plus grand : tu veux, par exemple, créer ton entreprise sociale ou une coopérative…

COMMENT ?
Pour constituer une société, tu dois déposer un acte constitutif au greffe du tribunal de l’entreprise qui va s’occuper d’obtenir ton numéro d’entreprise et de t’inscrire à la BCE (Banque Centrale des Entreprises).
Tu dois ensuite toujours t’adresser à un guichet d’entreprises pour qu’il fasse compléter les données de ta société à la BCE (Banque Carrefour des Entreprises).

Il existe différentes formes de sociétés. Les plus courantes sont :

  • Société coopérative (SC)
  • Société anonyme (SA)
  • Société responsabilité limitée (SRL)
  • Société en nom collectif (SNC)

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-societes

Organiser un événement

POURQUOI ?
Organiser une soirée pour financer un voyage rhéto, aider le club des jeunes, renflouer les caisses du club photo… Cela implique de nombreuses démarches.

COMMENT ?
Il faudra penser à la location d’une salle, l’engagement d’un DJ (ou d’un groupe), l’installation d’une buvette… Sans oublier les tâches administratives concernant la publicité, le public, la musique, les droits d’auteurs, la sécurité… Faisons le point sur les différentes démarches à effectuer.
Bien entendu, les étapes présentées dans les chapitres précédents pour mettre en place ton projet restent valables.


CONTACTER LA COMMUNE
Pense à contacter la commune où a lieu l’événement parce qu’organiser un événement, c’est aussi se soumettre au règlement de l’Administration communale. Notamment celui concernant la vente d’alcool ou le tapage nocturne.

LOUER UNE SALLE OU UN CHAPITEAU
Prends-y-toi à l’avance ! Beaucoup de salles sont fort demandées et sont réservées des mois à l’avance.
Lorsque tu signes un contrat de location pour une salle ou un chapiteau, reste attentif à :

  • Le nettoyage de la salle ;
  • La possibilité de monter et de démonter le matériel la veille et le lendemain ;
  • L’exploitation du bar ;
  • La consommation d’électricité, d’eau et de gaz, le chauffage ;
  • L’obligation de faire appel à un brasseur en particulier (si la salle a un contrat avec celui-ci).
    Si tu as besoin d’une tente-chapiteau, renseigne-toi auprès du service culture et sport de la province de Luxembourg. https://colibris.link/8WxrE

LES DROITS D’AUTEUR
Pas de soirée sans musique… Pour la musique diffusée en public, tu devras généralement payer des droits d’auteur à la Sabam (Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs). Le droit d’auteur n’est pas une taxe, mais un salaire différé (l’artiste touchera plus tard les montants dus à sa prestation). Les montants dépendent de la superficie de la salle, du prix de l’entrée…

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-droits-dauteur

Tu cherches une alternative ?
LE DOMAINE PUBLIC, c’est ce qui désigne l’ensemble des œuvres dont l’usage n’est pas ou plus restreint par la loi. À chaque nouvelle année, des centaines d’œuvres tombent dans le domaine public et sont désormais totalement libres de droits et accessibles à tous.

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-domaine-public

LES LICENCES CREATIVE COMMONS
Toutes les licences Creative Commons ont de nombreuses caractéristiques importantes en commun. Chaque licence aide les créateurs à conserver leurs droits tout en autorisant le public à copier, distribuer, et faire certaines utilisations de leurs œuvres, au moins à titre non commercial.
https://colibris.link/j61wE

CONTRAT, CONVENTION, APPEL D’OFFRE… Engager UN ARTISTE ou UN DJ
Si tu désires qu’une personne s’occupe par exemple de l’animation musicale lors de ton événement, tu seras sans doute amené à établir un contrat avec elle. Le contrat est un document qui établit la nature de la transaction entre l’organisateur qui achète la prestation et l’artiste qui l’exécute.

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-contrat

Plus d’infos sur le statut d’artiste dans le chapitre « travail ».

ET EN CAS DE CASSE ?
Une chute, une bagarre, un décor qui s’effondre, personne n’est à l’abri d’un imprévu parfois lourd de conséquences. Il est donc nécessaire de prendre une assurance en responsabilité civile. Renseigne-toi auprès de l’assureur de tes parents par exemple.
Important à savoir également :

  • le propriétaire de la salle est obligé de souscrire une assurance pour les risques d’incendie ;
  • certaines salles ou Administrations communales exigent la présence d’un service d’ordre ;
  • tu dois laisser libre accès aux extincteurs et aux portes de secours.

Retrouve le listing de tous les numéros d’urgence dans le chapitre « social ».

Télécharge la check list « organiser un événement » : bougerjeunes.be/telechargements

KOT À PROJET

Un Kot à projet (kap) est un logement communautaire composé de 8 étudiants en moyenne (parfois jusqu’à 12) qui se réunissent autour d’un projet commun qui leur tient à cœur. Ce projet peut être culturel, artistique, sportif, humanitaire, social, environnemental… et consiste habituellement à organiser des activités destinées aux autres étudiants ainsi qu’aux habitants des environs.

POURQUOI ?
Outre l’organisation d’activités, les kots à projet peuvent également fournir des services ou sensibiliser les autres étudiants à leur(s) cause(s). Les kots à projet doivent proposer des activités originales, novatrices et respecter certaines règles. Vivre dans un kot à projet, c’est poursuivre ses études dans un milieu de vie qui a du sens.

COMMENT ?
La plupart des kap’s sont des associations de fait, mais ils peuvent aussi s’organiser en ASBL.
Pour entrer dans un kap, montre ton intérêt pour le projet, participe aux activités, propose ton aide…
Tu dois montrer ta motivation. Une fois par an, il y a la « foire des kap’s ». À partir du mois de mars, des drinks ou des soupers de recrutement sont organisés. C’est le moment de te manifester ! Le recrutement se fait aussi sur internet en passant par Facebook :
www.koter.info/lln/index.html

Attention, rien n’est acquis. Chaque année, le kap doit remplir un dossier de reconduction et le soumettre à l’Université ou la Haute école pour pouvoir continuer le projet l’année suivante.

COMMENT CRÉER UN KAP ?
Il faut être une équipe motivée et dynamique de 5-6 personnes minimum (des étudiants de l’Université ou de la Haute école), avoir un projet original, intéressant pour le public, et proposer des activités de qualité. Tout cela, dans un dossier ! Il n’existe pas de canevas préétabli pour la rédaction du projet. Néanmoins, il ne doit pas être trop long (3 à 4 pages) et doit présenter le projet de manière claire et concrète !

Tu trouveras les infos utiles sur la colocation dans la partie « logement ».

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-kap

LE BEPS

POURQUOI ?
Se former au Brevet européen de premiers secours a pour objectif de rendre chaque citoyen capable d’être le premier acteur dans la chaîne des secours. Tu apprendras les gestes indispensables pour intervenir en cas d’accident, de catastrophe…
Un brevet est délivré à toutes les personnes ayant participé activement à la totalité de la formation.

COMMENT ?
La formation, donnée à la Croix-Rouge, s’adresse à tout le monde.

Le BEPS peut être complété par le brevet de secouriste et/ou une formation permettant d’enseigner les premiers secours.

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-beps

DEVENIR ANIMATEUR

POURQUOI ?
Que ce soit pour tes activités de loisirs ou dans le cadre de camps de vacances, il existe de nombreuses possibilités de te former à l’animation. Ces formations délivrent le brevet nécessaire pour travailler dans un centre de vacances reconnu. Beaucoup de centres de vacances disposent d’un agrément et doivent travailler avec au minimum 1 animateur breveté sur 3. Les communes engagent également des animateurs pour leurs plaines de vacances.

COMMENT ?
Au bout de la formation, mélange de théorie et de pratique, tu obtiens le brevet d’animateur de centres de vacances homologué par le gouvernement de la Communauté française.
Ce brevet te permet d’être engagé pour une activité rémunérée par les organisateurs publics (ex. les plaines de vacances de la commune) et privés (ex. les mouvements de jeunesse) de vacances collectives en externat et en résidentiel.
Pour commencer une formation d’animateur, tu dois avoir 16 ans au premier jour de la formation théorique et 17 ans au premier jour de la formation pratique.

OÙ ME FORMER ?
Le site www.centres-de-vacances.be te propose une liste d’organismes de formation en animation agréés en Fédération Wallonie-Bruxelles. Les mutuelles proposent aussi des formations : Ocarina à la MC, Latitude Jeunes chez Solidaris, Horizons Jeunesse à la Mutualité Neutre.


OÙ TRAVAILLER ?
Les Administrations communales engagent des étudiants pour leurs plaines de vacances. Des organismes indépendants peuvent aussi faire appel à des animateurs brevetés.

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-animateur

ET PAR RAPPORT AU JOB ÉTUDIANT ?
Si tu es engagé dans le secteur socioculturel (contrat article 17) comme animateur dans une plaine par exemple, tu as droit à 25 jours de travail qui ne seront pas comptabilisés dans ton quota de 475 heures de job étudiant.

DONNER TON AVIS

POURQUOI ?
Parce que ton avis compte autant que ceux des autres. Il existe des conseils consultatifs qui te permettent de t’exprimer sur les sujets « Jeunesse » et d’être le porte-parole des jeunes auprès des pouvoirs décisionnels. Ces conseils ont pour objectifs de valoriser l’image et l’engagement des jeunes, de favoriser leur épanouissement et leur émancipation ainsi que de promouvoir leur expression.

COMMENT ?
Les organisations de jeunesse offrent aussi un cadre de discussions avec des comités consultatifs.
Il existe peut-être un conseil des jeunes dans ta commune, renseigne-toi auprès de ton Administration communale.

LE CONSEIL PROVINCIAL DES JEUNES DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG
Des jeunes conseillers élus dans leur commune prêtent serment pour un mandat de 2 ans afin de défendre l’intérêt des jeunes de la province.

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-cpj

LE FORUM DES JEUNES
Le Forum des Jeunes est le porte-parole des jeunes âgés de 16 à 30 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles qui souhaitent porter la vision de la jeunesse belge aux décideurs de notre pays, défendre leurs droits et leurs idées, les rendre acteurs de la société de demain.
Son organisation est centrée autour de projets concrets que des jeunes issus d’horizons différents auront décidé de mener collectivement.

« Le Forum des Jeunes écoute les voix des jeunes et les fait résonner via l’émission d’avis officiels portant une parole collective et représentative de la diversité, mais aussi via la représentation des jeunes lors de conférences nationales et internationales, ainsi qu’à travers la réalisation de projets d’initiative citoyenne. »

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-fdj

FORUM EUROPÉEN DE LA JEUNESSE
Le Forum européen de la Jeunesse (YFJ) est la plateforme des organisations de jeunesse en Europe. Il représente plus de 100 organisations de jeunesse qui rassemblent des dizaines de millions de jeunes à travers toute l’Europe.
Le Forum Jeunesse cherche à responsabiliser les jeunes pour qu’ils participent activement à la société et améliorent leur propre vie, en représentant et défendant leurs intérêts et ceux de leurs organisations.
www.youthforum.org

PORTAIL EUROPÉEN DE LA JEUNESSE
Le portail européen de la jeunesse propose des informations européennes et nationales et offre des possibilités intéressantes aux jeunes qui vivent, étudient ou travaillent en Europe. Ces informations portent sur 8 thèmes principaux, couvrent 34 pays et sont disponibles dans 28 langues.
www.europa.eu/youth/EU_fr

FAIRE DU VOLONTARIAT

Pour un tas de bonnes raisons, s’engager permet des rencontres, des découvertes, des moments partagés, d’acquérir des expériences…
Tu trouveras les infos sur le volontariat en Belgique ici et à l’étranger ici.

PARTICIPER À DES INITIATIVES ET COLLECTIFS CITOYENS

Un collectif citoyen ce sont « des gens » qui prennent l’initiative de gérer en commun des infrastructures et des ressources avec le souhait de réinventer une société durable tant sur le plan humain qu’économique ou écologique.
Il en existe à coup sûr près de chez toi et ils ne sont pas nécessairement tous sur internet alors … sois curieux !

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-collectifs

PARTICIPER À LA VIE POLITIQUE

La politique c’est, ou ça devrait être, du débat, créer un compromis entre les idées de chacun, gérer au mieux pour tous, à tous les niveaux et aussi là où tu habites. Alors pourquoi pas rencontrer les autres idées, défendre les tiennes et celles de ceux que tu représenterais.

CIVIX
CIVIX est une initiative citoyenne, étudiante et entièrement bénévole qui vise à lutter contre le vote par « tradition » et le taux d’abstention de vote chez les jeunes citoyens belges.
Les trois objectifs principaux de l’ASBL :

  • aider les jeunes à mieux comprendre le fonctionnement du système politique belge ;
  • stimuler l’intérêt des jeunes pour la politique et sensibiliser aux enjeux des élections ;
  • redonner confiance aux jeunes dans la politique.
    civix.be

POLITIQUE ET DÉMOCRATIE ET …
Les partis politiques sont un élément a priori indispensable de la politique belge actuelle. Celui qui souhaite faire entendre sa voix en politique, doit concrètement rejoindre un parti politique existant ou fonder lui-même un parti.
Il existe des mouvements de jeunesse politiques qui sont liés à un parti particulier.

Les mouvements pour le climat, par exemple, sont nés et se sont mis en action en réfléchissant à la base sur le monde dans lequel nous vivons. Ils ont mis en route leur projet pour faire bouger les lignes.
En étant un peu curieux tu verras que des initiatives existent pour rencontrer d’autres jeunes et, ensemble, réfléchir, s’informer, inventer… par exemple sur le principe de démocratie.
Tu veux voir ce que ça peut donner ? Va voir le bonus sur la fiche docu 😉

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-politique

UNE QUESTION À POSER AUX AUTORITÉS PUBLIQUES ?
Savais-tu que chaque citoyen a le droit d’accéder aux informations détenues par les autorités publiques ? Légalement, les autorités publiques doivent répondre à tes questions, alors demande !

L’ÉCONOMIE COLLABORATIVE

On l’appelle aussi parfois économie circulaire, économie du partage ou encore économie numérique.
Les plateformes d’économie collaborative sont des intermédiaires qui, via une plateforme en ligne, mettent en relation ceux qui proposent un service et ceux qui les utilisent. Ces plateformes intermédiaires facilitent leurs transactions.
Que ces intermédiaires aient pour objectif de s’enrichir ou pas représente une différence fondamentale, que ce soit pour l’utilisateur qui recherche un service, le « travailleur » qui propose ce service ou le monde dans lequel nous voulons vivre… De quoi choisir en connaissance de cause.

La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-eco-collaborative

L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

« L’économie sociale, ce sont des milliers d’associations (ASBL), sociétés et coopératives à finalité sociale, fondations et mutuelles. Chaque jour, elles produisent des biens et services dans tous les domaines d’activité. A la différence des entreprises classiques, leur première raison d’être est de rencontrer les besoins de la société, plutôt que de viser le profit. C’est cette finalité sociale qui est au cœur de leur projet ».
source : economiesociale.be

Envie de creuser le sujet ?
La fiche docu sur faubouger.be : https://colibris.link/faubouger-eco-sociale

Catégories : Projets

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.