Derniere mise à jour 29 Mar 2022

Temps de lecture : 2 minute

Lorsqu’on est futur étudiant et que l’on doit trouver un logement, on pense tout de suite au kot ou à la colocation. Pourtant, selon tes envies et tes moyens, il existe aussi d’autres types de logement plus adaptés.
Voici quelques exemples détaillés :

  • Kot : logement loué à des étudiants au cours de l’année scolaire. Généralement composé d’une chambre et de pièces communes partagées avec d’autres étudiants (logement communautaire).
  • Studio : Logement généralement composé d’une pièce et les sanitaires. Une solution pour ceux qui ne souhaitent pas vivre en communauté.
  • Colocation : tu partages un logement (appartement, maison…) avec d’autres étudiants ou jeunes travailleurs
  • Chambre chez l’habitant : c’est un kot (une chambre) situé dans la maison d’un particulier. Tu vis donc dans la maison de l’habitant.
  • Résidences : logement communautaire proposé par les universités ou par des sociétés privées (plus cher…)
  • KAP : un kot à projet (kap), généralement composée de 8 à 12 étudiants qui vivent en communauté tout en menant à bien un projet culturel, humanitaire, social… qui leur tient à cœur. Plus d’infos dans le chapitre « Projets ».
  • Intergénérationnel : Il s’agit d’un logement (kot, chambre, pièces…) mis à la disposition d’un jeune par des personnes âgées ou des familles en échange d’une présence dans la maison et de petits travaux (faire les courses, sortir les poubelles, initier la personne aux nouvelles technologies, babysitting, aide aux devoirs…).
    Tu trouveras plus d’infos sur www.1toit2ages.be.
  • Logement social pour étudiant : Il existe des logements sociaux réservés aux étudiants.  Ce sont des logements collectifs composés d’au minimum 5 kots, d’une cuisine collective et de sanitaires collectifs. Le premier loyer est fixé à 250 € et tu ne peux pas y établir ton domicile. La société de logement de service public loue ces kots selon un contrat de bail-type pour une durée de 12 mois, renouvelable pour 6 ans maximum. Tu peux y mettre fin à tout moment, moyennant un préavis de 3 mois.

Pour y voir plus clair, viens consulter le dossier « Recherche et aides au logement » dans notre permanence.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *