Derniere mise à jour 20 Avr 2021

Temps de lecture : 6 minutes

L’enseignement supérieur, ça ne se passe pas qu’à l’Université. Il est aussi dispensé dans les Hautes écoles, les écoles Supérieurs des Arts, mais aussi l’enseignement de Promotion Sociale. La durée des différentes formations est exprimée en cycles, eux-mêmes déclinés en crédits ECTS.

  • Crédits ECTS : ECTS est l’abréviation du terme anglais European Credits Transfer System (Système Européen de Transfert et d’accumulation de Crédits), est un système de points développé par l’Union européenne qui a pour but de faciliter la lecture et la comparaison des programmes d’études des différents pays européens. 1 crédit = 30 h (estimation du temps moyen de travail à fournir pour ce cours, heures de cours comprises).
  • Brevet de l’enseignement supérieur (BES) : ce type de brevet est spécifique à l’enseignement supérieur de promotion sociale. Des études supérieures peuvent conduire à l’obtention d’un BES si elles valident des études d’au moins 120 crédits ayant un caractère professionnalisant et donnant accès à un métier clairement identifié. Ces études peuvent être intégrées ou valorisées ensuite dans un cycle d’études de type court.
  • Bachelier professionnalisant : cycle d’études qui correspond à 3 blocs de 60 crédits, mais peut, dans certains cas, aller jusque 4 blocs (diplôme d’infirmier(ère) par exemple). Ce diplôme mène à l’exercice d’une profession, mais il permet aussi, grâce à un système de passerelles, la poursuite d’un master.
  • Bachelier de transition : il s’agit d’un premier cycle de 3 blocs qui n’a pas de valeur en lui-même, mais donne accès à différents masters.
  • Master : il s’agit du grade académique de 2e cycle qui peut avoir une durée de 1 à 2 blocs en fonction de la section. Par exception, les masters en médecine et médecine vétérinaire s’effectuent en 3 blocs.
  • Doctorat : il s’agit du 3e cycle universitaire. Il mène au grade de docteur à l’issue d’une formation spécifique à la recherche au sein d’une académie et après soutenance d’une thèse.
  • Diplôme de spécialisation : à l’issue d’un bachelier ou d’un master, des études de spécialisation peuvent conduire à un grade supplémentaire après la réussite d’au moins un bloc supplémentaire.

1- Par année

 Pour tous les établissements d’enseignement supérieur, l’année académique est divisée en 3 quadrimestres :

  • le premier débutant le 14 septembre ;
  • le deuxième le 1er février ;
  • le troisième le 1er juillet.

2- Un peu de vocabulaire

Chaque cycle d’études (bachelier, master…) n’est plus composé d’années, mais de BLOCS.

Ceux-ci sont composés d’unités d’enseignements (UE)

Et ces UE sont composées d’une ou plusieurs activités d’apprentissage (AA). Ces AA sont regroupées parce qu’elles poursuivent des objectifs communs et constituent un ensemble pédagogique cohérent.

Par ex. : Le 1er bloc du bachelier d’assistant(e) de direction comprend l’UE « Initiation aux outils bureautiques ». Cette UE est composée des AA « Dactylographie et traitement de texte » et « Pratique des logiciels de bureautique ». Il est logique de rassembler ces deux cours puisqu’ils traitent du même sujet : la bureautique.

3- Un programme « à la carte »

Lorsque tu t’inscris pour la première fois à un 1er cycle (1re fois que tu t’inscris dans un bachelier, par exemple), tu dois obligatoirement suivre les 60 premiers crédits du programme d’études.

Tu ne pourras pas passer au bloc 2 tant que tu n’auras pas réussi au moins 45 crédits. Tu pourras éventuellement bénéficier de mesures d’accompagnement pour accroître tes chances de réussite.

Chaque année (après le bloc 1), tu devras t’inscrire à un programme d’au moins 60 crédits. Ce programme comportera les crédits du bloc précédent que tu n’aurais pas acquis, ainsi que ceux de la suite du programme du cycle.

ATTENTION, un problème peut survenir à cause des prérequis ou corequis. En effet, certains cours ne peuvent être suivis que si d’autres ont été réussis.

Par ex. : Laure doit représenter l’UE « économie générale 1 », qui comprend l’AA « comptabilité 1 ». Dès lors, elle ne pourra pas suivre l’UE « économie générale 2 », qui comprend l’AA « comptabilité 2 », même si les autres AA de l’UE sont différentes. De manière générale, Laure ne pourra s’inscrire qu’aux UE du bloc qui ne sont pas une continuité de celles qu’elle doit représenter.

Si tu as déjà acquis 30 des 60 crédits du 1er bloc, avec l’accord du jury, tu pourras compléter ton programme de 1re année par des UE du 2e ou 3e bloc d’études, sans que ton programme annuel n’excède 60 crédits.

4- Évaluation

Au sein d’une unité d’enseignement (UE), la réussite de toutes les activités d’apprentissage (AA) est obligatoire. Une combinaison de différents modes d’évaluation peut être utilisée pour établir la note finale d’une UE. Tu trouveras toutes les infos dans la fiche descriptive de l’UE (disponible sur demande à ton école).

Chaque AA apporte sa partie de note à l’UE pour former une note totale comprise entre 0 et 20.

Tous les étudiants du 1er bloc du 1er cycle sont obligés de participer aux examens de janvier!
En cas d’absence, tu devras te justifier auprès de la direction.

5- D’une année à l’autre

Si tu as eu la moyenne dans une AA sans réussir l’UE qui l’englobe, tu es dispensé de la représenter la même année sauf si tu en fais la demande en vue d’améliorer ta note. Par contre, si tu n’as toujours pas réussi l’UE en 2e session, tu devras représenter l’ensemble des AA, même celles que tu as réussies!

Heureusement, le jury d’études peut décider de te dispenser de repasser cette activité d’apprentissage d’une année à l’autre si tu as obtenu une note d’au moins 10/20.

Par ex. : Camille, étudiante en assistante sociale, doit passer l’UE « Sociologie et anthropologie culturelle ». Cette UE est composée de 2 AA : sociologie et interculturalités. À la fin de son premier quadrimestre, Camille passe ses examens, mais n’obtient pas la moyenne en sociologie. Il lui restera alors la session de juin et de septembre pour réussir cette AA. Si celle-ci n’est toujours pas réussie, sauf décision du jury, toute l’UE sera à représenter l’année suivante.

Le seuil de réussite pour acquérir les AA est de 10/20. Sauf exception*, les crédits d’une UE sont acquis de manière définitive. Le seuil de réussite globale d’un bloc et d’un cycle d’études est également de 10/20 de moyenne.

*Si le jury d’étude estime que la matière a fondamentalement changé depuis le jour où les crédits liés à l’unité d’enseignement ont été acquis, il pourrait décider que l’étudiant doit tout de même repasser cette activité d’apprentissage.

La réussite finale d’un cycle est prononcée lorsque tu rassembles le nombre de crédits requis pour obtenir un grade académique (180 crédits pour le 1er cycle — bachelier — et 60 ou 120 crédits pour le 2e cycle — master —).


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *