arlon@inforjeunes.be 063/23.68.98 // Du lundi au vendredi de 12h à 17h
Grève et examen : Que faire en province de Luxembourg ?
6 juin 2016
0

En cette période de grève, de nombreux étudiants se trouvent confrontés à des retards ou des annulations de leur moyen de transport habituel. Que se passe-t-il si ceux-ci arrivent en retard ou ne se présentent pas à leur examen ? L’ARES, qui est la fédération des établissements d’enseignement supérieur de la FWB, encourage les écoles à faire preuve de flexibilité pour ne pas pénaliser les étudiants. C’est-à-dire que chaque établissement sera libre de gérer le problème comme il l’entend.

Afin d’y voir un peu plus clair, Infor Jeunes Luxembourg a contacté les différents établissements d’enseignement supérieur de notre province. Voici leur position :

HERS :

Si la grève est annoncée, l’étudiant doit prendre ses dispositions.

S’il s’agit d’une grève sauvage, l’étudiant doit se manifester le plus vite possible (le jour même). L’étudiant pourra accéder à son examen tant qu’aucun étudiant n’en sera sorti. En cas d’absence ou de trop grand retard, une solution sera négociée avec le professeur.

HéNALLUX :

Si la grève est annoncée, l’étudiant doit prendre ses dispositions.

S’il s’agit d’une grève sauvage, l’étudiant doit se manifester le plus vite possible (le jour même). L’étudiant pourra accéder à son examen tant qu’aucun étudiant n’en sera sorti. En cas d’absence ou de trop grand retard, l’école essayera de réorganiser l’examen en question. Si aucune solution n’est trouvée, l’examen devra être représenté en deuxième session.

Ulg :

Que la grève soit annoncée ou sauvage, les conditions sont identiques.

Un aménagement est possible pour les retardataires. Ceux qui ne se présenteront pas à l’examen devront le représenter en deuxième session.