Tu as envie de t’investir dans l’organisation d’une activité humanitaire, récréative, artistique, culturelle, environnementale… ou pourquoi pas de créer un club de volley-ball ? Il n’y a actuellement pas de club ou d’association dans le coin qui te convienne ? Lance-toi et crée ton propre projet !

OK, mais comment l’organiser et le mettre en place ce super projet ?

1. T’informer et comparer

L’itinéraire d’un projet est rarement très court. Il comprend nécessairement plusieurs étapes. Il arrive également que le chemin qui te semble le plus direct ne soit pas nécessairement le plus intéressant et qu’il te faille parfois faire demi-tour parce que tu constates que tu fais fausse route, que le chemin est impraticable, qu’il conduit à un cul-de-sac et qu’il est préférable de revenir à une étape pour mieux repartir vers ta destination.

Penser à tout, mais penser surtout ! Dès le départ, c’est le moment de lancer un maximum d’idées et de réflexions, même (et surtout) les plus farfelues. Elles ouvrent des pistes et offrent des directions parfois bien intéressantes même si elles sont surprenantes. On appelle cela faire un « brainstorming », un « remue-méninges », une façon de secouer toutes les idées pour dépasser les premières qui sont souvent banales. Ce brainstorming est un outil bien pratique et bien marrant à utiliser chaque fois qu’il faudra trouver des solutions ou des alternatives.

 

 TÉLÉCHARGE une liste d’outils de brainstorming

 

Prendre contact avec des personnes ou des associations ayant de l’expérience dans le domaine qui t’intéresse est aussi très utile. Elles ont déjà fait du chemin et exploré des itinéraires. Cela peut te faire gagner du temps, de l’efficacité ou, du moins, dégrossir le terrain.

Il existe par exemple des fédérations qui ont pour objectif de soutenir les initiatives dans les domaines du sport, de l’environnement, de la musique, de l’art…

Ces fédérations peuvent :

  • te renseigner sur d’autres initiatives similaires ;
  • te conseiller des publications sur le sujet qui t’intéresse ;
  • t’exposer les aides possibles ;
  • te donner diverses recommandations concernant la qualité du matériel nécessaire, les pièges à éviter, les bons plans…

Tu peux aussi contacter directement des associations semblables à celle que tu souhaites créer ou des projets similaires au tien. Elles sont des sources d’informations sur leur fonctionnement, leurs partenaires ou encore sur les avantages et les obstacles rencontrés dans la pratique.

 

BON À SAVOIR

Collecte des informations, pose des questions, rencontre des gens, compare les données et consulte des textes légaux… Réalise un véritable travail d’enquêteur afin de connaître un maximum de possibilités qui s’offrent à toi. Et n’oublie pas ton carnet « faubouger ».

retour en haut


2. Analyser le trajet et le(s) conducteur(s) du projet

Après t’être renseigné, prends le temps de faire le point, de compiler tes idées et de te poser quelques questions du type :

  • Est-ce une vraie bonne idée, peut-elle être complétée par d’autres et suis-je bien motivé ?
  • Le projet est-il réaliste et réalisable en fonction de mes sensibilités, de mes disponibilités, de mes atouts personnels ?
  • Mon objectif est-il réellement porteur ?
  • Suis-je prêt à revoir mon projet, à le modifier, à l’adapter ?
  • Quelle énergie suis-je prêt à investir et pendant combien de temps ?
  • Ce qui existe de semblable fonctionne-t-il et comment ?
  • Faut-il renforcer mes compétences, créer ou étoffer une équipe ?

retour en haut


3. Pas de GPS évidemment, donc il faut détailler le parcours

Fort des infos récoltées et des réponses obtenues, tu peux tout structurer dans le dossier de présentation de ton projet. C’est un peu l’itinéraire détaillé et la liste de tout ce qui fait partie de l’aventure. Pas obligatoire, il sera cependant bien pratique si ton projet prend une certaine ampleur ou s’il nécessite un financement.

 

Le dossier de présentation doit idéalement :

  • refléter ta passion et la véritable ambition que tu souhaites concrétiser ;
  • constituer le cœur de tes instruments de communication ;
  • permettre de clarifier ton projet, pour que les personnes auxquelles tu le présenteras comprennent précisément tes besoins.

 

BON À SAVOIR

Tu t’adresses à un éventuel financeur ou partenaire spécifique ? Commence ton dossier par une lettre de motivation personnalisée. Un bon dossier témoignera de ton sérieux et lui apportera de la crédibilité.

 TÉLÉCHARGE un modèle de lettre de motivation 

Que doit contenir un dossier ?

  • Une couverture personnalisée (logo, photo(s)). Elle doit être claire et directe, évite les surcharges ;
  • La présentation du (ou des) porteur(s) du projet, les rôles de chaque personne, leurs responsabilités et compétences dans le projet ;
  • La description du projet ;
  • Les objectifs à court, moyen et long terme ;
  • Le calendrier des différentes étapes ;
  • Les moyens mis en œuvre : ceux dont tu disposes, mais aussi ceux que tu envisages. Il ne s’agit pas seulement des ressources financières, mais aussi humaines, logistiques, structurelles. La mise à disposition gratuite d’un local ou la possibilité d’afficher dans un lieu fréquenté sont des moyens à prendre en compte ;
  • Le budget prévisionnel en 2 colonnes : recettes et dépenses. La première comporte le montant dont tu disposes (apports personnels, sponsors…) et celui qu’il te reste à réunir. Il faut au minimum que les sommes des 2 colonnes soient équivalentes ;
  • Les prolongements éventuels du projet : futures étapes de développement, association possible avec un autre groupement… ;
  • Les sources d’informations attestant d’un projet documenté et consistant. Il peut s’agir des conseils de professionnels, de comparatifs de projets similaires, de textes légaux… ;
  • Les annexes : elles rassemblent les documents techniques, le dossier de presse, les illustrations ou encore les lettres de soutien.

 

BON À SAVOIR

Sois prudent et réaliste avec ton budget, car il y a toujours des imprévus.
Estime les dépenses à la hausse et les recettes à la baisse pour un budget sans surprise.

 TÉLÉCHARGE un modèle de budget simple
retour en haut

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>