Temps de lecture : 4 minutes

1- S’arrêter et faire le point

POURQUOI?
Faire le point permet de tirer les leçons positives et négatives de ce que tu as réalisé et aussi de comment tu y es arrivé. Cela permet de réajuster, de revoir, de modifier et parfois de recommencer certaines étapes. Cela t’évite de répéter les mêmes erreurs, de perdre du temps ou des moyens…

COMMENT ?
Sur base de ton dossier de présentation, tu peux revenir à l’origine de ton projet, revoir les objectifs fixés et évaluer s’ils ont été atteints. De même pour chaque partie du projet.

Tu peux évidemment évaluer les compétences que ton projet t’a permis d’acquérir, les processus que tu as mis en place, les résultats que tu as obtenus ou encore l’impact de ton projet.

Une technique ?

  • Démarre de tes objectifs et des indicateurs définis pour leur évaluation ;
  • Pense aux bonnes questions à poser (à toi, à tes partenaires, aux bénéficiaires…) ;
  • Utilise les outils les mieux appropriés (sondage, questionnaire, rencontres…) et
  • Analyse. Tu vas être surpris de tout ce que tu as été capable de faire.

2- Communiquer avec tes partenaires

POURQUOI?
Garder le contact, raconter l’histoire de ton projet et la commenter, expliquer tes réussites et tes échecs, montrer des photos, des vidéos… tout cela est essentiel si tu veux garder la sympathie et l’appui de tes partenaires. Ils font aussi partie de ton aventure et sont autant de voix qui parlent de ton projet.

COMMENT?
En tenant un blog, un journal de bord, en réalisant des petites vidéos sur le terrain de tes exploits, tous les moyens sont bons, s’ils te représentent vraiment et sont intéressants pour ceux qui vont les découvrir et qui te soutiennent.

3- Mettre en valeur tes expériences acquises

POURQUOI?
Faire naître un projet, le porter tout au long du parcours et le faire aboutir est très enrichissant. Tout l’investissement personnel, les contacts, les rencontres, les découvertes, les solutions, les initiatives, les réalisations, les maîtrises dans différents domaines… Bref, toute l’expérience vécue t’a fait acquérir des compétences qui te seront certainement utiles. Tu as aiguisé ton sens de l’organisation, découvert tes talents en communication ou en relations humaines, gagné en autonomie ou en capacité de prise de décisions voir en adaptabilité.

Ce serait dommage de laisser tout cela de côté notamment lors de la rédaction de ton CV.

COMMENT?
Une fois ton projet abouti, prends le temps de la réflexion et note à un endroit où tu pourras la retrouver, la liste de tout ce que ce projet t’a permis d’apprendre non seulement sur le terrain, mais aussi sur toi-même, sur tes capacités et ton potentiel à tous niveaux.

AKI est un projet européen contribuant à identifier et à valoriser, sur le marché du travail et dans la société, les compétences développées en mobilité internationale par les jeunes de 18 à 30 ans, hors cursus scolaire. Même s’il s’agit d’un outil consacré à la mobilité internationale, il peut être utilisé pour toute autre expérience personnelle. www.aki-app.org/fr/

télécharge l’outil grille de référence AKI et des kits d’outils de valorisation AKI

4- Protéger ton projet

 POURQUOI?
Si ton projet aboutit par exemple à une invention, tu peux (sans obligation) le protéger en termes de propriété intellectuelle. Il en va de même pour déposer un brevet, une marque, un dessin ou un modèle, obtenir une appellation d’origine…

COMMENT?
Commence par vérifier s’il n’existe pas déjà un brevet déposé au niveau européen puis les modalités pour en déposer un sur le site de l’office européen des brevets :

Si ton projet aboutit, par exemple, à une œuvre littéraire ou artistique, les droits d’auteurs sont d’application. Les infos sur la propriété intellectuelle : www.wipo.int/portal/fr/index.html (OMPI, organisation mondiale de la propriété intellectuelle)

Le Centre d’Innovation d’IDELUX accompagne des porteurs de projets et des entreprises développant des projets à caractère innovant, notamment pour le dépôt d’un brevet. www.ideluxinnovation.be

Tu devras peut-être un jour prouver que tu as eu l’idée en premier. Un truc simple c’est de t’envoyer par mail ton idée de projet, ainsi tu pourras par la suite prouver (grâce à ton mail) que tu as eu l’idée en 1er. Un autre bon moyen est de prévenir la presse ou du moins de diffuser ton projet (diffusion du projet = preuve de quand on a eu l’idée).

Catégories : Projets

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *