Tu ne le perçois peut-être pas de cette manière, mais avant d’être une obligation, le fait de pouvoir aller à l’école est un droit fondamental.

La Constitution belge ainsi que plusieurs traités internationaux, tels que la Déclaration universelle des droits de l’homme, garantissent à chaque enfant le droit à l’instruction. La constitution garantit également la liberté de l’enseignement. Cela signifie notamment que les parents peuvent choisir l’école où inscrire leur enfant.

  • L’obligation scolaire débute à 6 ans et se poursuit jusque 18 ans.
    Celle-ci s’applique à tous les jeunes de nationalité belge ou étrangère séjournant en Belgique.
  • Les classes de maternelles sont facultatives. Il est toutefois conseillé de s’y inscrire, car un véritable enseignement y est déjà dispensé.
  • Théoriquement, la scolarité dure jusqu’à 18 ans. Cependant, à partir de 15 ans (si tu as suivi de manière régulière les deux premières années du secondaire) ou de 16 ans, il est possible de continuer ta formation à temps partiel, en alternance. (voir chapitre sur l’alternance)

À l’âge de 18 ans, si tu décides d’arrêter l’école volontairement, il est important de réfléchir aux conséquences de ce choix. Une qualification est de plus en plus nécessaire pour décrocher un emploi. Cela peut également avoir un impact sur tes droits sociaux. En effet, un élève entre 18 et 21 ans qui quitte l’enseignement secondaire sans qualification ou diplôme ne bénéficiera pas des allocations d’insertion. Plus d’info dans le chapitre « Travail ».