Certains élèves préfèrent des études alternant les cours théoriques à l’école et la pratique sur le terrain. Pour ceux-ci, il existe la possibilité de s’inscrire dans un enseignement à temps partiel, valable selon un critère d’âge :

  • 15 ans et avoir suivi les deux premières années du secondaire de plein exercice, sans les avoir nécessairement réussies ;
  • 16 ans sans autre condition ;
  • Jusqu’à 24 ans inclus sous certaines conditions.

Pour plus de précisions sur les conditions de formation : http://bit.ly/2hFXdKB

Seuls l’enseignement secondaire en alternance (CEFA) et l’apprentissage des classes moyennes (IFAPME) répondent aux exigences de la scolarité obligatoire à temps partiel (de 15/16 ans à 18 ans) contrairement à l’enseignement de promotion sociale et à l’enseignement à distance.

Fin 2015, l’OFFA (Office Francophone de la Formation en Alternance) a vu le jour. Il s’agit d’un OIP (Organisme d’Intérêt Public) qui a pour mission la coordination de l’alternance en Belgique francophone. Pour toute information relative à l’enseignement secondaire en alternance, rendez-vous sur : www.offa-oip.be. Il est également possible d’envoyer ses questions à : info@offa-oip.be ou cefalternance@cfwb.be.

1. CEFA

Les CEFA sont des Centres d’Enseignement et de Formation en Alternance. L’enseignement en alternance propose de combiner la formation générale et la pratique professionnelle tout en recevant une rémunération.

L’élève passe deux jours par semaine à l’école et le restant chez un employeur sous contrat de stage rémunéré. L’étudiant est pleinement intégré dans l’entreprise qui s’engage à l’accompagner tout au long de son parcours.

Tout au long de la formation au CEFA, chaque professeur part du niveau de départ de l’élève et l’aide à progresser au maximum de ses possibilités grâce à une pédagogie différenciée. Un(e) accompagnateur(trice) propose son aide pour une meilleure insertion socioprofessionnelle et est disponible en cas de problème.

 

BON A SAVOIR

Pendant les périodes de vacances scolaires, tu travailles également chez ton employeur, même si 4 semaines de congé par an sont prévues. Les formations organisées sont assez diversifiées : vente, hôtellerie-restauration, mécanique et carrosserie, métiers de la construction, soins de beauté, services sociaux, horticulture et sylviculture…

 

Article 45 et article 49

Lorsqu’on s’inscrit au CEFA, 3 types de formation sont possibles :

  • Formation article 45 : celle-ci est à privilégier pour les étudiants qui souhaitent des cours moins théoriques et dont la finalité sera principalement pratique et professionnelle. Aucun diplôme n’est délivré, mais les attestations émises sont reconnues par le milieu professionnel.
  • Formation article 47 : cette formule concerne exclusivement l’enseignement spécialisé.
  • Formation article 49 : celle-ci est à privilégier pour les étudiants qui souhaitent des cours généraux identiques à ceux proposés dans l’enseignement de plein exercice. Les programmes, les épreuves de qualification et les examens porteront sur les mêmes matières. Les diplômes et certificats proposés sont équivalents à ceux de l’enseignement de plein exercice.

 

BON A SAVOIR

Si l’élève est majeur lors de son inscription, il devra avoir trouvé un contrat dans une entreprise au préalable.

 

Les CEFA en province de Luxembourg sont les suivants :

Retour en haut


2. IFAPME

L’apprentissage en IFAPME (Institut wallon de Formation en Alternance et des Indépendants et des Petites et Moyennes Entreprises) permet d’apprendre un métier artisanal, commercial ou de service pratiqué dans les entreprises, les commerces ou chez les indépendants : fleuriste, restaurateur, maçon, coiffeur, garagiste, boulanger…

Pour définir son projet et choisir la formation qui lui conviendra le mieux, la demande d’inscription passe par un dispositif d’aide à la décision qui présente plusieurs métiers. Il faut absolument trouver une entreprise pour pouvoir s’inscrire en apprentissage. Il est également nécessaire de signer une convention de stage avec le patron et le délégué à la tutelle de l’IFAPME (intermédiaire obligatoire entre l’apprenti, le patron et le centre de formation). En tant qu’apprenti, une rémunération est prévue dans la convention. Ces instituts délivrent un certificat d’apprentissage, mais en aucun cas les diplômes de l’enseignement secondaire (CESS, certificat de qualification). En revanche, il est possible de suivre la formation de chef d’entreprise pour compléter son parcours, notamment si l’on souhaite s’installer comme indépendant.

Trois centres de formation existent en province de Luxembourg. À noter : l’entreprise peut être située près du domicile de l’étudiant et pas forcément près du centre de formation.

BON A SAVOIR

Il existe un nouveau type de contrat pour les jeunes : le contrat d’alternance. Ce contrat remplace le contrat d’apprentissage des classes moyennes de l’IFAPME et la convention d’insertion socio-professionnelle du CEFA.

Pour tout savoir sur les différents contrats possibles : http://bit.ly/2hP9TlD

Retour en haut


3. En résumé

L’enseignement en alternance c’est :

  • 1 ou 2 jours de formation générale, technique et pratique à l’école ;
  • 3 ou 4 jours chez un employeur avec un contrat légal rémunéré ;
  • L’élève est soumis aux mêmes règles que les employés/ouvriers, y compris pour les périodes de congés qui sont plus courtes qu’à l’école ;
  • L’élève est suivi et guidé en entreprise par des accompagnateurs.

 

Diplômes et attestations possibles :

  • Une attestation de compétence professionnelle (ACP) ;
  • Une qualification professionnelle niveau 6 P (CQ6) ;
  • Une qualification professionnelle spécifique (CQS) ;
  • Un certificat de qualification de 7e (CQ7) ;
  • Un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) via le CEFA art.49.

 

CEFA IFAPME Troisième professionnelle
Inscription toute l’année si art. 45 Inscription en septembre Inscription en septembre
20 à 40% du temps à l’école 1 à 2 jours de théorie au centre Temps plein à l’école
60 à 80 % de pratique dans l’entreprise Pratique dans l’entreprise Pratique à l’école
Il faut trouver un «patron»
(pas préalablement si l’élève est mineur)
Il faut trouver un «patron» X
Pour les cours :
équivalents aux congés scolaires
Vacances annuelles selon
le régime de l’entreprise
Congés scolaires habituels
Indémnité de formation
qui dépend de différents paramètres
Allocations mensuelles X
Allocations familiales
si rémunération mensuelle brute
< 530,49 €
Allocations familiales
si rémunération mensuelle brute
< 530,49 €
Allocations familiales
En cas d’impossibilité de poursuivre le contrat,
possibilité de continuer ses études
tout en cherchant une autre convention
Peu de possibilités de changer d’avis X
Possibilité de retourner dans
l’enseignement de plein exercice,
après une année complète en CEFA,
moyennant une attestation d’aptitude
Actuellement,
pas de passerelle avec
l’enseignement de plein exercice
X
Possibilité de poursuivre
son cursus jusqu’en supérieur
Pas de CESS ni de passerelle vers le CESS Passerelle possible en cours d’année vers le CEFA.
Possibilité de poursuivre le cursus jusqu’en supérieur.
X Plus orienté vers un statut d’indépendant Plus orienté vers un statut de salarié

Source : Fédération InforJeunes Wallonie-Bruxelles

Retour en haut

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>