Le volet jeunesse du programme Erasmus+ est géré par le Bureau International de la Jeunesse et comprend les actions suivantes :

1. En résumé

Erasmus+ est le programme européen en matière d’éducation, de formation, de jeunesse et de sport pour 2014-2020.

Voici les trois volets du nouveau programme européen Erasmus+

retour en haut


2. Education/Formation

Les volets éducation et formation du programme Erasmus+ sont gérés par AEF Europe en Fédération Wallonie-Bruxelles. N’hésite pas à les contacter si tu souhaites plus d’informations sur l’une des actions ci-dessous.

AEF Europe (Agence francophone pour l’éducation et la formation tout au long de la vie) en Fédération Wallonie-Bruxelles Boulevard Léopold II — 1080 Bruxelles –   02/542.62.78 – info@aef-europe.be, www.erasmusplus-fr.be

  • Formation professionnelle : Mobilité des apprenants et du personnel

Tu suis une formation en alternance ou en apprentissage type CEFA ou IFAPME à temps plein ou à temps partiel ? Tu viens d’être diplômé d’une formation professionnelle et tu ne sais pas quoi faire durant l’année suivant l’obtention de ton diplôme ?

Le programme « Erasmus+ Formation professionnelle » s’adresse à toi ! Grâce à celui-ci, tu vas pouvoir effectuer un stage de formation à l’étranger soit dans une entreprise, soit dans une école de formation professionnelle. Un sérieux atout à mettre en évidence sur ton CV !

De plus, ce stage sera reconnu via le système européen de crédits d’apprentissage pour l’enseignement et la formation professionnels appelé ECVET

Ce stage, d’une durée de 2 semaines à 12 mois, s’effectue via la signature d’un contrat pédagogique entre toi, l’entreprise ou l’école de formation professionnelle qui t’accueille à l’étranger et celle qui t’envoie là-bas.

BON A SAVOIR
Ce programme s’adresse aussi à tes professeurs et formateurs de l’enseignement en alternance et en apprentissage ! Ils peuvent effectuer un stage en entreprise ou un stage d’observation (de 2 jours à 2 mois) dans une organisation de formation professionnelle à l’étranger. 

Plus d’infos sur : http://bit.ly/2h2Blfr

Tableau récapitulatif pour « Formation professionnelle : La mobilité des apprenants et du personnel »

Pour qui ? Quoi ? Durée
  • Elèves ou jeunes diplômés (dans l’année suivant l’obtention du diplôme) d’un organisme de formation professionnelle
  • Stage en entreprise ou dans un organisme d’enseignement/formation professionnelle
De 2 semaines à 12 mois

 

  • Professeurs et formateurs d’un organisme de formation professionnelle
  • Mission d’enseignement
  • Formation du personnel
  • Invitation d’experts
 

 

De 2 jours à 2 mois pour le personnel

Remarque : c’est l’établissement/l’école qui doit déposer la candidature.

  • Enseignement supérieur : Projets de mobilité

« Moi, l’année prochaine je pars en Erasmus »…

Cette phrase, tu l’as peut-être déjà entendue autour de toi car chaque année le nombre d’étudiants partant en Erasmus est de plus en plus élevé. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? En fait, Erasmus+ est aussi un programme de mobilité destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur (Hautes Ecoles et Université). Grâce à lui, tu peux suivre des cours (à partir de la 2e année) et/ou faire un stage à l’étranger (tu peux combiner les deux au cours du même Erasmus). L’Erasmus peut se faire dans toutes les disciplines.

Partir combien de temps ?

  • de 3 (13 semaines) à 12 mois dans un établissement d’enseignement supérieur à l’étranger (UE et hors UE) de la deuxième année d’études au doctorat.
  • de 2 (9 semaines) à 12 mois pour un stage en entreprise de la première année d’études au doctorat ainsi que dans les 12 mois qui suivent l’obtention de ton diplôme.

Opportunités du programme concernant les Masters :

  • Le programme masters communs « Erasmus Mundus »: il te permet d’aller étudier à l’étranger et d’obtenir soit un diplôme commun (un diplôme unique délivré par ton université en Belgique et par l’université où tu fais ton Erasmus) soit deux diplômes (des deux universités).

La garantie de prêt pour Master à l’étranger: tu souhaites effectuer ton master complet à l’étranger ? Le programme Erasmus te permet d’obtenir, dans certains pays, une garantie de prêt de 12 000 € pour un an et de 18 000 € pour deux ans.

BON À SAVOIR

La mobilité en Erasmus concerne aussi les enseignants ! Plus d’infos sur : http://bit.ly/2hhVKt7 ;

Tableau récapitulatif pour « Enseignement supérieur : Projets de mobilité »

Pour qui ? Quoi ? Durée
§     Etudiants ou jeunes diplômés (dans l’année suivant l’obtention du diplôme) de l’enseignement supérieur §     Cours

§     Stages

§     De 3 à 12 mois pour les cours

§     De 2 à 12 mois pour les stages

 

§     Personnel de l’enseignement supérieur

 

§     Missions d’enseignement

§     Mission de formation

§     De 2 jours à 2 mois
§     Personnel d’entreprises étrangères §     Experts invités pour enseigner au sein de l’établissement

BON À SAVOIR

Erasmus + te permet également d’effectuer des projets de mobilité hors de l’Europe. Plus d’infos sur : http://bit.ly/2h1zExx

  • Enseignement scolaire : La mobilité du personnel scolaire

Erasmus+ offre l’opportunité à tes professeurs, à la direction ou au personnel administratif de ton école de pouvoir acquérir de nouvelles compétences et de renforcer la qualité de l’enseignement (maternel, primaire ou secondaire). Grâce à ce programme, ils peuvent suivre des cours, des conférences thématiques, faire un stage d’observation dans une autre école ou même un stage en entreprise, le tout à l’étranger !

Par exemple, la réputation de l’enseignement des pays scandinaves n’est plus à faire. Dès lors, ton prof de math pourrait très bien partir observer la méthode d’enseignement d’un prof de math suédois. Tout cela est bénéfique pour toi aussi car ça renforce la qualité de son enseignement et donc de ton apprentissage !

Plus d’infos sur http://bit.ly/2hLsheG.

Tableau récapitulatif pour « Enseignement scolaire : La mobilité du personnel scolaire »

Pour qui ? Quoi ? Durée
  • Enseignants
  • Personnel éducatif impliqué dans le développement stratégique de l’organisme d’envoi (inspecteurs, conseillers, psychologues, etc)
  • Personnel administratif
  • Directions
  • Missions d’enseignement
  • Formation du personnel :
    • Participation à des cours/formations
    • Stage d’observation
De 2 jours à 2 mois
  • Education des adultes : la mobilité du personnel

Parce qu’on continue à se former même après la sortie de l’école… Ce programme s’adresse aux formateurs qui travaillent dans des organismes d’éducation et de formation pour les adultes (service d’aide pour l’alphabétisation, promotion sociale, formation continue…). L’objectif est d’acquérir de nouvelles compétences, connaissances ou savoir-faire. Le projet doit être introduit par l’organisme d’éducation et de formation au nom des participants désirant partir en mobilité.

Plus d’infos sur : http://bit.ly/2h2FJLG.

Tableau récapitulatif pour « Education des adultes : la mobilité du personnel »

Pour qui ? Quoi ? Durée
  • Personnel des organismes d’éducation des adultes
  • Missions d’enseignement
  • Formation du personnel :
    • Participation à des cours/formations
    • Stage d’observation
De 2 jours a 2 mois

 

retour en haut


3. Jeunesse

Le volet jeunesse du programme Erasmus+ est géré par le Bureau International Jeunesse. N’hésite pas à les contacter si tu souhaites plus d’informations sur l’une des actions ci-dessous.

BIJ (Bureau International de la Jeunesse) – 18, rue du Commerce – 1000 Bruxelles
02/219 09 06 ou 0800/25 180 – bij@cfwb.be – www.lebij.be

Il comprend les actions suivantes :

  • Echanges de jeunes
    Réaliser un projet avec d’autres jeunes européens, ça te parle ? Tu as envie de découvrir d’autres cultures ou d’échanger sur un thème commun ? Grâce à l’échange de jeunes, tes amis et toi pourront accueillir des jeunes européens dans ta région ou partir à leur rencontre dans leur pays pour réaliser ensemble un projet concret.

BON A SAVOIR
La demande pour participer à un projet « Echange de jeunes » doit être introduite par un organisme (ASBL, association, ONG, entreprise locale, groupe informel de jeunes, association de régions….)
Plus d’infos sur : http://bit.ly/2hQxRd3

 

  • Projets de volontariat financé par le Corps européen de solidarité
    Envie d’exprimer ton engagement et ton sens de la solidarité ? C’est possible ! Si tu as entre 18 et 30 ans et que tu vis dans un pays membre de l’Union européenne, ce dispositif te permet de partir comme volontaire pour une durée de 2 semaines à 12 mois afin de participer à un projet au bénéfice d’une collectivité locale.
    Aucun critère de formation ou diplôme n’est exigé. Une visite sur place pour préparer le projet est possible. Le projet peut être réalisé de manière individuel (projets de 2 à 12 mois) ou collective (projets de 2 semaines à 2 mois).
    Attention, à la parution de ces infos, les informations sur le corps européen de solidarité sont susceptibles d’avoir changé.
    Plus d’info : http://bit.ly/2jMFymS et http://bit.ly/2yZqHO4

BON A SAVOIR
Tous les projets de volontariat, qu’ils relèvent d’Erasmus+ ou du Corps européen de solidarité doivent être déposés dans Erasmus+ pour les deux premières dates de 2018, à savoir le 15/02/2018 et le 26/04/2018. Plus d’info sur www.bij.be.

 

  • Initiatives jeunes transnationales
    Tes potes et toi avez initié un projet ? Vous l’avez mis en place et réalisé par vos propres moyens ? Ce projet peut être soutenu via l’action « Initiatives Jeunes transnationales ». Vous pouvez mettre en réseau votre projet et le mener avec plusieurs autres groupes de jeunes de différents pays. Un coach peut vous accompagner dans vos démarches.
    Pourquoi participer à une « Initiative jeunes transnationale » ?

    • Relever des défis ou les problèmes rencontrés dans ta communauté ;
    • Discuter et réfléchir sur une thématique dans un contexte européen ;
    • S’exprimer sur vos besoins mais aussi sur les difficultés rencontrées là où vous vivez.

Plus d’infos sur : http://bit.ly/2hZ75T1

  • Rencontres entre jeunes et responsables des politiques de jeunesse européens

Tu souhaites rencontrer certains décideurs politiques ? Ouvrir le débat et entamer un dialogue constructif avec les institutions européennes ?

Cette action t’encourage et te soutient dans cette démarche !

Pour cela, tu dois avoir entre 13 et 30 ans et la rencontre entre jeunes et responsables politiques doit compter au minimum 30 participants.

Quelles sont les possibilités qui s’offrent à toi ?

  • Rencontres qui te permettent d’informer, débattre et participer à des thèmes liés à la jeunesse au sein de l’Union européenne ;
  • Débats et évènements liés à la démocratie européenne et au fonctionnement des institutions ;
  • Consultation des jeunes
  • ….

Plus d’infos sur : http://bit.ly/2irqqdM.

  • Mobilité/formation des travailleurs jeunesse

Tu es un animateur ou un formateur dans le domaine de la jeunesse ? Tu as envie d’échanger des expériences et d’acquérir de nouvelles pratiques ? Grâce à cette action, tu peux te former et créer des partenariats durables afin de développer la coopération européenne jeunesse. Que ce soit via une formation, un séminaire, une visite… les activités peuvent durer entre 2 jours et 2 mois et accueillir un maximum de 50 participants. Tu dois avoir minimum 18 ans.

BON A SAVOIR

La demande pour participer à un projet « Mobilité/formation des travailleurs jeunesse » doit être introduite par un organisme (ASBL, association, ONG, entreprise locale, association de régions…).
lus d’infos sur : http://bit.ly/2hZ5wV7

 

  • Partenariats stratégiques

Ce programme permet à toutes les organisations actives dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, aux entreprises, aux autorités publiques, aux organisations actives dans le domaine socio-économique, aux centres de validation de compétences… de mener des projets de partenariats et de promouvoir l’apprentissage et les échanges de pratiques innovantes.

Plus d’infos sur : http://bit.ly/2hieGbn

retour en haut


4. Sport

Le volet sport du programme Erasmus+ est géré par l’Agence exécutive de l’Education, de l’Audiovisuel et de la Culture. N’hésite pas à les contacter si tu souhaites plus d’informations sur l’une des actions ci-dessous.

EACEA (Agence exécutive de l’Education, de l’Audiovisuel et de la Culture) – Avenue du Bourget, 1 – 1049 Bruxelles ou contacte-les via leur formulaire de contact sur leur site : http://bit.ly/2i6mexJ

 

Deux actions principales existent :

  • Partenariat collaboratif : grâce à cette action, des associations sportives de différents pays peuvent s’associer autour d’un projet commun.
    Exemples : combattre le dopage, la violence, le racisme, l’intolérance dans le sport, la lutte contre la manipulation des matchs…
    Cette action s’adresse autant aux clubs sportifs qu’aux fédérations, comité olympique, organisation de représentation des athlètes ou entraîneurs, une organisation de promotion du « sport pour tous »…
  • Evènement européen à but non lucratif : grâce à cette action, plusieurs pays peuvent s’unir et organiser un évènement sportif. Celui-ci ne peut pas être une compétition sportive organisée régulièrement par une fédération sportive ou une compétition sportive professionnelle. Un dossier peut être introduit soit par un pouvoir public soit par une organisation sportive sans but lucratif. La durée du projet est d’un an (entre la préparation et la réalisation).

Pour ces deux actions, les dossiers sont à introduire auprès de l’Agence Exécutive de l’Education, de l’Audiovisuel et de la Culture.

Plus d’infos sur : http://bit.ly/2hzYfKu

 TÉLÉCHARGE le guide Erasmus+ pour plus d’infos sur ces programmes sur http://bit.ly/2ma8pFg

 

BON À SAVOIR

Tu veux savoir quels pays participent à Erasmus+ ? Pour cela, tu vas entendre parler à la fois de pays « programme » et de pays « partenaire » c.-à-d. :

  • Pays « Programme » : ce sont les pays qui peuvent mettre en place un projet du programme Erasmus + et bénéficier des subventions accordées par celui-ci. Il s’agit des 28 pays de l’Union européenne ainsi que la Norvège, le Liechtenstein, l’Islande, l’ancienne République yougoslave de Macédoine et la Turquie ;
  • Pays « Partenaire » : ce sont les pays qui peuvent faire partie d’un partenariat stratégique dans le cadre du programme, mais qui ne peuvent pas être coordinateur en tant que tel ou accueillir les participants. Il s’agit de tous les pays qui ne sont pas pays « Programme ». Attention ! La Suisse est un pays partenaire et non un pays programme.

 

 TÉLÉCHARGE notre mind mapping qui te propose une vue d’ensemble sur les opportunités que t’offre le programme Erasmus+